Eau potable

Économiser l'eau potable

Préserver la ressource en eau, un enjeu du projet Garon'Amont

L’alimentation en eau potable est naturellement la première des priorités pour le territoire Garon’Amont. Malgré une baisse des consommations individuelles, l’augmentation de la population et le réchauffement climatique vont générer des besoins et contraintes supplémentaires. Entretenir la « culture de l’eau » en communiquant sur la fragilité d’une ressource aujourd’hui encore considérée comme abondante et accompagner les collectivités pour améliorer leur rendement d’eau potable, sont quelques-uns des enjeux du projet de territoire Garon’Amont.

Eau potable

À la une

Sensibiliser la population aux économies
d’eau potable

Des dispositifs pour former et sensibiliser le public aux enjeux d’eau potable et aux bonnes pratiques à adopter.

Les données clés

L'avancement de l'action

75% terminé

Les enjeux

A.1.1

Les volumes concernés

  • 6
  • 5
  • 0
  • 0
litres d'eau stockés

Les chiffres clés

Les chiffres clés

Kits distribués
77
kits
distribués
Campagnes
141
campagnes
réalisées
Abonnés concernés
285
abonnés
concernés

Descriptif de l'action

Le contexte

Bien que le territoire bénéficie d’un accès continu à une eau potable, tant en quantité qu’en qualité, les risques de rupture d’approvisionnement sont bien réels. Si les pénuries d’eau en période de sécheresse concernent surtout pour l’instant des secteurs isolés, ces phénomènes tendent à s’accentuer sur le territoire. Pour sensibiliser sur la fragilité d’une ressource qui peut paraître abondante, une vaste opération d’information et de communication doit être menée. Il sera également nécessaire de sensibiliser les usagers vivant dans des zones qui ne connaissent pas de pénurie d’eau.

Le contexte

Bien que le territoire bénéficie d’un accès continu à une eau potable, tant en quantité qu’en qualité, les risques de rupture d’approvisionnement sont bien réels. Si les pénuries d’eau en période de sécheresse concernent surtout pour l’instant des secteurs isolés, ces phénomènes tendent à s’accentuer sur le territoire. Pour sensibiliser sur la fragilité d’une ressource qui peut paraître abondante, une vaste opération d’information et de communication doit être menée. Il sera également nécessaire de sensibiliser les usagers vivant dans des zones qui ne connaissent pas de pénurie d’eau.

Les objectifs
  • Entretenir la « culture » de l’économie d’eau
  • Communiquer sur la valeur et la fragilité potentielle de l’eau, aujourd’hui encore considérée très abondante
  • Promouvoir la notion de « l’empreinte eau » auprès des habitants

Cette mesure est visée dans une politique publique, voir les programmes locaux existants dans la fiche action.

Deux niveaux de communication
  • Une communication large, grâce à une action de grande ampleur incitant les habitants à limiter leur empreinte « eau ». Elle permettra de présenter les progrès effectués de la consommation de chacun, tant au niveau national que local.
    Divers canaux de communication (panneaux publicitaires, site internet Garonne amont (articles dédiés), réseaux sociaux…) pourront être déployés. Une mallette pédagogique pourra être créé pour intervenir dans les écoles, collèges et lycées.

Enfin, instaurer une journée de l’eau dans laquelle les enjeux de la ressource sont exposés ainsi que les bonnes pratiques.

  • Des expérimentations sur des secteurs cibles :

Des évènements tels que « Mon établissement parraine ma rivière » pourront être organisés

Du matériel hydro économe (récupérateur d’eau, chasse d’eau, mitigeur) sera distribué auprès des abonnés dans des zones prioritaires au cours d’une action expérimentale. Un défi « Familles » en faveur des économies d’eau pourra également être mis en place.

D’autres expérimentations sont également en cours de réflexion : l’installation de compteurs d’eau communicants aux abonnés avec un suivi personnalisé de la consommation du foyer ; équiper les bâtiments publics des Départements (bureaux, collèges, Maison Des Solidarités…) en matériels hydro économes ; une nouvelle conception des espaces verts afin de réduire leur consommation d’eau, l’exploration de ressources alternatives (réutilisation d’EUT).

Des supports de communication valorisant les résultats de ces actions seront réalisés pour diffuser largement auprès des opérateurs Eau Potable du territoire.

Partenaires techniques

Institutions (Agence de l’Eau, Etat, Région) – Autres partenaires : Toulouse Métropole (hors périmètre mais impliqué dans l’enjeu de gestion de la ressource eau potable), Haute Garonne Environnement, associations de consommateurs.

Action portée par
Haute-Garonne - Agir pour vous

À la une

Les glaciers des Pyrénées suivi par l’association Moraine

L’eau est par définition l’affaire de tous. Afin de prendre les mesures indispensables pour préserver son avenir à court et long terme, l’ensemble des acteurs du monde de l’eau et des habitants du territoire Garon’Amont ont été appelés à partager leurs attentes en matière de préservation de l’eau sous contrainte climatique. Le dialogue citoyen organisé en 2019 a permis aux participants de formuler des recommandations.

Accompagner la gestion patrimoniale et l’amélioration
du rendement des réseaux

Renforcer le retour d’expérience par une expérimentation, des outils et méthodes reconnus ainsi que d’accompagner la (les) collectivité(s) candidate(s) dans la mise au point d’un projet innovant d’amélioration des réseaux de distribution d’eau (AEP).

Les données clés

L'avancement de l'action

exemple-avancement

Les enjeux

A.1.2

Les volumes concernés

exemple-volumes

Les chiffres clés

Les chiffres clés

Kits distribués
10
kits
distribués
Campagnes
71
campagnes
réalisées
Abonnés concernés
1253
abonnés
concernés

Descriptif de l'action

Le contexte

Avec l’augmentation de la population à l’horizon 2030, il est nécessaire d’améliorer le rendement des réseaux d’eau potable pour éviter la multiplication d’épisodes de pénuries.

Les travaux d’amélioration des réseaux d’eau potable sont coûteux et lourds à porter pour les collectivités. La mise en place de plans pluriannuels d’investissement est complexe, financièrement, politiquement et socialement..

Pour optimiser le fonctionnement des réseaux d’eau potable, plusieurs enjeux sont identifiés par les partenaires techniques sur le territoire Garon’Amont :

  • La gouvernance de l’eau potable :
  • La connaissance des réseaux, pré‐requis essentiel mais coûteuse et fastidieuse
  • La gestion patrimoniale, qui consiste en une approche globale et idéalement modélisée du réseau

Pour acquérir des références territoriales, techniques et économiques, les acteurs du projet de territoire ont décidé de mener une expérimentation visant à accompagner les collectivités candidates dans la mise au point d’un projet innovant. 

Le contexte

Avec l’augmentation de la population à l’horizon 2030, il est nécessaire d’améliorer le rendement des réseaux d’eau potable pour éviter la multiplication d’épisodes de pénuries.

Les travaux d’amélioration des réseaux d’eau potable sont coûteux et lourds à porter pour les collectivités. La mise en place de plans pluriannuels d’investissement est complexe, financièrement, politiquement et socialement..

Pour optimiser le fonctionnement des réseaux d’eau potable, plusieurs enjeux sont identifiés par les partenaires techniques sur le territoire Garon’Amont :

  • La gouvernance de l’eau potable :
  • La connaissance des réseaux, pré‐requis essentiel mais coûteuse et fastidieuse
  • La gestion patrimoniale, qui consiste en une approche globale et idéalement modélisée du réseau

Pour acquérir des références territoriales, techniques et économiques, les acteurs du projet de territoire ont décidé de mener une expérimentation visant à accompagner les collectivités candidates dans la mise au point d’un projet innovant. 

Les objectifs
  • Renforcer le retour d’expérience territorial sur la gestion patrimoniale par une expérimentation pilote

Cette mesure est visée dans une politique publique, voir les programmes locaux existants dans la fiche action.

Les étapes
  • Etape 1 : Identifier un ou plusieurs secteur(s) de gestion volontaire où pourrait être développée une approche globale en matière de gestion des réseaux d’eau potable
 
  • Etape 2 : Accompagner la (les) collectivité(s) candidate(s) dans la mise au point d’un projet innovant d’amélioration des réseaux AEP
 
  • Etape 3 : Organiser la diffusion du retour d’expérience vers les opérateurs Eau Potable du Territoire Garonne Amont.
Partenaires techniques

Conseils départementaux en lien avec les collectivités volontaires compétentes Eau potable.

Action portée par
Haute-Garonne - Agir pour vous

À la une

Les glaciers des Pyrénées suivi par l’association Moraine

L’eau est par définition l’affaire de tous. Afin de prendre les mesures indispensables pour préserver son avenir à court et long terme, l’ensemble des acteurs du monde de l’eau et des habitants du territoire Garon’Amont ont été appelés à partager leurs attentes en matière de préservation de l’eau sous contrainte climatique. Le dialogue citoyen organisé en 2019 a permis aux participants de formuler des recommandations.